Sur la route de Memphis

ou l'arrivée d'Apis.

Une œuvre extraite de la collection "Des Toros et des Hommes", dans une écriture contemporaine et toujours très personnelle.

 

Pourquoi un tel titre ?

Apis était, dans l’Égypte ancienne, un taureau vivant honoré comme l'incarnation du dieu Ptah, dans le temple de la capitale à cette époque, la ville de Memphis.

A sa mort, le grand-prêtre lui cherchait un successeur parmi tous les taureaux du pays et le conduisait, en grandes pompes, jusqu'au temple.

C'est la scène que Jean-Jacques Marie a interprété ici.