Les nouvelles de l'atelier. Novembre 2019

Dans notre ère présente, où art contemporain ne signifie plus art actuel mais art conceptuel, subsistent des artistes peintres motivés par l’amour du beau, de l’esthétique et du poétique. Peu connus car absents des centres d’art et autres institutions publics en France, ils nous rappellent que la création artistique n’est pas réservée aux seuls initiés et restera toujours vivante.

Jean-Jacques Marie est de ceux-là, refusant la “conceptualisation” de son travail. L’idée doit-elle forcément être prédominante et éclipser le rendu visuel d’une œuvre ? Pourquoi chercher systématiquement une justification rationnelle à une pulsion créatrice ?

Reconnaissons en Jean-Jacques Marie un adepte du “No concept” : l’œuvre se doit se suffire à elle-même, sans besoin de discours euphorique visant à palier l’incompréhension du spectateur. Seule compte l’émotion ressentie.
C’est tout à fait perceptible et indiscutable dans ses dernières créations abstraites, notamment la série A, à revoir (ou à découvrir) ici : Série A de JJ Marie.

 

Parce qu’un artiste est par essence imprévisible et créatif, ne soyez pas surpris par sa dernière toile qu’il présente dans cette vidéo.

 



Parenthèse figurative d'un artiste peintre abstrait

Abonnez-vous à la chaîne Youtube de l'atelier pour découvrir la suite très prochainement...

Actualités

Restez informé(e)!

Abonnez-vous à la Lettre d'Information