Les accords chromatiques

En accord avec la théorie élaborée par Michel-Eugène Chevreul, je pose mes fonds selon les principes de juxtaposition mais pas seulement.
J'utilise aussi une technique de superposition qui m'est propre notamment par glacis.

Une fois cette étape achevée, j'ai recours à ma mémoire visuelle pour me transposer à l'endroit choisi.

J'écarte toute réflexion technique du gestuel pour laisser libre cours à ma mémoire procédurale dans l'exécution spontanée des phases finales de l'œuvre, tout en respectant ou en m'approchant de la loi du contraste simultané des couleurs, en exploitant les valeurs au maximum.

Ce double processus aboutit à une œuvre lumineuse et très présente de par son rendu en 3D et qui dégage de puissantes émotions.

 

Comparatif Marie / Seurat / Braque