Le RVB selon Jean-Jacques Marie

La lumière naît du mélange par notre œil des trois couleurs primaires. C'est le principe des mélanges optiques.

Dans cette phase d'étude, Jean-Jacques Marie utilise les couleurs primaires de la "lumière" ( rouge, vert, bleu ) au lieu des primaires de la "matière" ( cyan, magenta, jaune ) pour une intensité accrue.

 

Exemple : Comparatif de 2 œuvres

Mirabel de Jean-Jacques Marie, réalisé en RVB
Mirabel de Jean-Jacques Marie, réalisé en RVB
La pie de Claude Monet, réalisée en CMJ
La pie de Claude Monet, réalisée en CMJ
Agrandissement de la toile de Jean-Jacques Marie faissant apparaitre les Rouge, Vert et Bleu
Agrandissement de la toile de Jean-Jacques Marie faisant apparaitre les Rouge, Vert et Bleu
Agrandissement de la toile de Claude Monet faissant apparaitre les Cyan, Magenta et Jaune
Agrandissement de la toile de Claude Monet faisant apparaitre les Cyan, Magenta et Jaune

 

 Deux approches différentes pour un même résultat : la lumière.

Notons un détail remarquable et paradoxal sur l’œuvre de Jean-Jacques Marie : le pied de ciel est plus lumineux que le toit de l'église qui est "blanc"...